On plonge dans un Beyrouth aux mille facettes avec Les Vies de papier, qui est une déclaration d'amour pour cette ville, mais surtout pour la littérature. On y suit en effet Aaliyah, une ancienne libraire qui voue un véritable culte aux livres, de façon quelque peu obsessionnelle il faut l'avouer. Les Vies de papier nous emmène dans un cocon poétique dont on sort difficilement, même après avoir terminé la dernière page. Avec ce roman, le cosmopolite Rabih Alameddine a remporté de nombreux prix, dont le Femina Étranger 2016.

Les vies de papier

20,90 € Prix original
11,50 €Prix promotionnel
  • 330 pages - Broché