Un soir de février, à Londres, un renard traverse un pont, une  femme percute un passant. Elle est américaine, il est ghanéen.  À partir de cet événement presque banal, Aminatta Forna tisse  le long de la Tamise, à deux pas des monuments et des beaux  quartiers, une succession de rencontres improbables entre ces  deux personnages et des étrangers de l’ombre qui travaillent  dans les arrière-cours des théâtres, les parkings ou les cuisines  des palaces. Une communauté disparate d’exilés qui, sans se  connaître, se mobilisent pour rechercher un petit garçon dont  on a perdu la trace. Un roman sur la vie souterraine des grandes  métropoles, sur la cohabitation entre les humains réunis par  le hasard ou les guerres du monde, entre les hommes et les  animaux sauvages. Un récit entrecroisé sur le bonheur qui, et  c’est le moindre de ses paradoxes, est là où on ne l’attend pas  et qui tient parfois à la présence d’un renard sur un pont, à  Londres, un soir de février.

Le Paradoxe du Bonheur

21,50 € Prix original
9,90 €Prix promotionnel
  • 412 pages - Broché